TER Lens – Lille : nous avons écrit à Xavier BERTRAND

Objet : situation des usagers de la ligne TER Lens-Lille

Monsieur le Président,

Hénin Beaumont Action est une association qui se compose de citoyens aux sensibilités politiques différentes, indépendante des partis et dont le seul objectif est le devenir d’Hénin Beaumont et de ses habitants.
HBA ambitionne de proposer un projet crédible et ambitieux et ainsi proposer une alternative aux pratiques de ces 20 dernières années sur ce territoire communal et par-delà sur le territoire du bassin minier.

La problématique transport et mobilité (physique et culturelle) est par conséquent l’une de nos préoccupations et c’est sur l’une de ses composantes que je m’en viens attirer votre attention.

Nombre d’héninois (notamment) ont recours quotidiennement à la ligne Ter Lens-Lille.

Force est de constater que le service rendu à l’usager est depuis trop longtemps en deçà de ce que la sécurité et la « tranquillité » des voyageurs requièrent.
Les retards voire les suppressions de train sont devenus monnaie courante.

Nous vous invitons notamment à découvrir quelques témoignages postés sur une page Facebook créée récemment (TER Lens – Lille) qui donne un modeste aperçu des situations rencontrées (l’audience de cette page ne peut en effet être représentative de l’exhaustivité des dérangements vécus).
Vous y découvrirez aussi les conditions de transport qui amènent fréquemment les passagers du 7h52 (en gare d’Henin Beaumont) à ne disposer que de 2 wagons pour ce déplacement du matin, en heure de pointe.
Très concrètement cela conduit de nombreux passagers à ne pouvoir trouver de place assise et à devoir occuper les couloirs et escaliers, notamment pour permettre aux usagers des gares suivantes d’espérer accéder au train.

Il ne s’agit pas ici que d’une question de confort mais aussi d’un impératif de sécurité qui nous semble mis à mal, en atteste notamment une circulation à vitesse réduite sur différents tronçons.

Ce sont aussi pour les personnels de bord des situations parfois « conflictuelles » qui leur appartient de gérer alors qu’il est évident que la responsabilité de ces situations ne peut leur être imputée.

Monsieur le président, vous comme nous connaissons l’enjeu que représente le transport ferroviaire des voyageurs et des travailleurs compte tenu notamment de l’engorgement du réseau autoroutier, des indicateurs sanitaires et sociales particulièrement préoccupants de notre territoire.

C’est pourquoi les membres d’Henin Beaumont Action vous seraient reconnaissants de bien vouloir dans le cadre de vos différentes prérogatives et des compétences exercées par le conseil régional, intervenir auprès de la direction territoriale SNCF des hauts de France afin que tout soit mise en œuvre pour que ne perdurent ces situations.

Dans l'attente de vous lire, je vous prie d’agréer, Monsieur le président, l’expression de mes respectueuses salutations.

Patrick PIRET