Que notre note d’humour n’ait pu être du goût de tous est un fait. Le communiqué de la majorité municipale en atteste.

Mais ce communiqué est également révélateur de bien d’autres choses, tant sur son fond que sur sa forme.

A chacun d’en juger :

« Pas de trêve pascale pour l’opposition qui a osé s’en prendre à la mairie ... »

1. Pas de trêve non plus pour cette majorité qui n’a pas attendu pour réagir. Il faudra qu’elle s’y fasse, pas de trêve non plus pendant la campagne des élections européennes pour nous pointer les dysfonctionnements de cette fine équipe qui ne nous fait plus rire depuis bien longtemps.

2. L’opposition : Steeve Briois s’emploie pour ne jamais nous citer, et laisser ainsi à penser qu’il n’existait qu’une seule opposition à Hénin Beaumont, haineuse et revancharde. Ce dernier est manifestement bien mal informé... Que nous incarnions une opposition face à laquelle il ne sait comment œuvrer est une évidence.

3. S’en prendre à la mairie : faux, bien naturellement. Il ne nous semble pas que Marine Le Pen soit habilitée pour contrôler l’éclairage public. Mais il est évident que sa triste prestation lors du débat des dernières présidentielles nous a inspiré cette diapositive.

 

« Ces opérations de maintenance, très courantes, consistent (dans la semaine) à détecter et réparer les lampadaires en journée. »

1. Non seulement nous émettons de sérieux doutes sur la véracité de la technicité employée. Contrairement à certains sympathisants frontistes, nous n’avons pas l’habitude d’éclairer en plein jour les pièces de nos domiciles pour s’assurer du bon fonctionnement de leurs ampoules ...

5D60371F-9A76-4D40-BA3B-E7E2F1AAD4B3

2. mais aussi la petite vidéo tournée ce dimanche de Pâques (Pas de trêve non plus pour les personnels chargés de ses vérifications) nous conforte dans l’existence de dysfonctionnements que la majorité tenterait de dissimuler.

 

« Du grand classique dans toutes les communes ...»

1. C’est décidément devenu l’une des répliques préférées de Steeve Briois pour ne pas assumer ses responsabilités : en clair, c’est pareil ailleurs.

2. Cette réplique est aussi pour nous la marque d’un manque d’ambition et c’est un point sur lequel nous reviendrons prochainement.

 

« Ce sont les mêmes qui publient des photos lorsque l’éclairage ne fonctionne pas la nuit qui critique la réparation. »

1. Hénin Beaumont Action a en effet pointé sur différents lieux et à plusieurs reprises, un problème d’éclairage. C’était il y a plusieurs mois ...

 

La mairie ... continue son plan lumière... avec d’importantes économies à la clef.

1. Le passage de l’éclairage public à la LED est une bonne chose. Ce passage vise d’ailleurs à se conformer à une obligation française et européenne.

2. Ce que nous ne manquons pas de pointer, c’est le choix fait par cette majorité de déléguer son installation et sa gestion à une société privée. Coût de l’investissement : 5,6 millions !

3. Selon nos informations, ce coût ne comprend pas les éventuelles réparations de l’appareillage, sensible aux perturbations de réseau et qui peut être endommagé par la foudre. Si l’on doit en changer pour cause de panne ou par manque de compatibilité, l’intérêt économique n’est pas alors forcément en faveur de la led...

4. Face au risque de panne, quand on met de la led sur un support ou un réseau ancien, la première chose à réaliser est un diagnostic de son réseau. Nous espérons que Steeve Briois n’ait pas mis la charrue avant les bœufs...

Quelques soutiens à Steeve Briois s’en viennent reprocher à l’opposition de ne pas avoir réagi à l’incendie d’un véhicule à Mericourt et d’un autre à Rouvroy (alors même que cette dernière commune dispose de caméras nous dit-on).

Certes.

L’occasion de leur confirmer les points suivants :

1. comme son nom le mentionne, Hénin Beaumont Action s’intéresse à la ville ... d’Hénin Beaumont...

2. Steeve Briois n’est donc pas capable d’afficher de meilleurs résultats que ceux desvilles voisines dans un domaine dont pourtant il aime tant à parler l’insécurité...

3. Ainsi donc, l’usage de caméras n’empêche pas de tels actes criminels. C’est ce que nous disons et ce pourquoi nous affirmons aussi que l’achat de 110 caméras par la majorité de Steeve Briois, leur fonctionnement et maintenance représentent une dépense inutile et fort onéreuse pour le contribuable.

 

Je m’appelle Virginie MOPTY.
Je suis âgée de 40 ans et suis la maman de 2 enfants.

Je suis née à Hénin Beaumont. Aînée d’une grande famille, j’ai grandi dans le quartier de Jean Macé.

Je suis depuis 2001 gestionnaire commerciale pour un supermarché bien connu des héninois.

Je suis issu du monde de l’éducation populaire et j’en défends les valeurs parmi lesquelles celle de la mixitée sociale et culturelle, de la cohésion sociale. Je lutte par conséquent contre toute les formes de discrimination, d’où qu’elles viennent.

C’est donc tout naturellement que je m’intéresse à la vie locale et m’investis au sein d’associations.
J’aime participer aux événements sportifs en famille et avec mes amies. cela me permet de découvrir de nouveaux horizons, de partager mes passions et tout bonnement d’échanger.

Je connais donc bien cette ville, ses quartiers et ses habitants avec qui je discute régulièrement et depuis longtemps, de leurs difficultés, de leur quotidien.

Le climat héninois et le contexte politique actuel ne me correspondent plus et c’est pourquoi j’ai décidé de m’engager.

J’ai fait le choix depuis plusieurs mois d’Hénin Beaumont Action pour les valeurs que ce collectif citoyen incarne et défend, pour sa volonté de construire un projet différent, plus respectueux des différences, du vivre et faire ensemble.

Ce choix, je ne le regrette pas.

Mariée et maman, j’habite la cité Darcy depuis l’âge de mes 4 ans.

Cette cité m’est chère, j’en connais ses rues, ses habitudes, ses écoles et ses lieux de vie.

Profondément attachée aux valeurs d’égalité et de justice sociale, je n’ai jamais accepté que cette cité soit comme autrefois abandonnée ou aujourd’hui si mal considérée, que ses enfants et leurs parents ne se voient offrir des perspectives d’avenir en adéquation avec leur histoire mais aussi leur potentiel.

Ce sont ces raisons qui m’ont conduit à m’engager en politique au sein du MRC, avant de le quitter il y a maintenant plusieurs années.

Ma démarche a toujours été citoyenne, désireuse de privilégier la recherche de solutions aux revendications partisanes, à la sauvegarde de petits privilèges qui s’en viennent appauvrir l’action publique, qui plus est sur Henin Beaumont.

Hénin Beaumont Action est un collectif d’ héninois capables de se mobiliser en faveur de l’intérêt de tous les habitants, d’appréhender leurs différences comme une force mise au profit d’un projet de territoire et dont le seul objectif est le devenir de notre commune et de ses habitants.

C’est une juste, belle et nécessaire ambition, et c’est pourquoi j’entends y apporter toute mon énergie, mes valeurs et ma sincérité.

200 000 € !

Souvenons nous !
http://heninbeaumontaction.fr/?p=1539

Le prix payé en 2018 par la majorité pour racheter l’ancien Lidl du champs de l’abbaye.

200 000 €, mais pour faire quoi ?!

A l’heure où le niveau d’endettement de la ville pose vraiment question,

Où la fermeture du service des espaces verts municipaux semble faire débat,

nous dénonçons à nouveau et sans la moindre réserve une dépense inutile dont on peut se demander pourquoi d’ailleurs elle fut engagée.

A suivre !